Armes insolites du XVIe au XVIIIe siècle

Auteur(s) Reverseau, Jean-Pierre (Auteur)
Titre(s) Armes insolites du XVIe au XVIIIe siècle / Jean-Pierre Reverseau.
Editeur(s) Paris : Ed. de la Réunion des musées nationaux, 1990 (Paris : Impr. J. London).
Résumé Des masques en fer inspirés du bestiaire gothique, et destinés à effrayer l'adversaire, au pistolet à rouet à trois canons divergents en passant par l'arbalète de poche, on mesure toute l'ingéniosité déployée dans un domaine qui a toujours été à la hauteur de l'agressivité meurtrière. Il s'y mêle au Moyen Age beaucoup de carnaval, en un temps où le forgeron était le tailleur de l'homme de guerre. Il y a du secret aussi dans les armes bizarres qui vont se succéder: clé-pistolet, éventail-massue, canne-épée-pistolet et crucifix-poignard - une curieuse production espagnole du XVIIe siècle pour assurer la défense du vicaire. Sait-on que l'on connaissait déjà la sinistre guerre chimique au Moyen Age? Le «dernier cri», c'était l'emploi de projectiles asphyxiants composés du charbon de bois de vigne et de poudre d'euphorbe, mais il existait aussi des balles empoisonnées.
Sujet(s) Armes à feu : Histoire
Armes blanches : Histoire
Armes et armures
Civilisation médiévale
Indice(s) 739.7
[Exposition. 18 septembre au 31 décembre. 1990. Hôtel des Invalides. Musée de l'armée]
Ajouter au panier Ajouter à une liste

Exemplaires

Exemplaires : Armes insolites du XVIe au XVIIIe siècle
Titre Réserver Bibliothèque Nouveauté Localisation Cote Support Situation Date retour Utilisation
Armes insolites du XVIe au XVIIIe siècle
Réserver
NeversPôleArt739.7 REVLivreEn rayonPrêt normal

Description

Note

Commentaires

Tags

Extraits musicaux

Table des matières

Biographie

Extrait

Vidéos

Autres enrichissements

Ceux qui ont emprunté