Charles Mellin

Auteur(s) Rosenberg, Pierre (1936-...) (Auteur) ;Schleier, Erich (Auteur) ;Malgouyres, Philippe (1965-...) (Auteur) ;Musée des beaux-arts (Nancy) (Auteur) ;Musée des beaux-arts (Caen) (Auteur)
Titre(s) Charles Mellin [Texte imprimé] : un Lorrain entre Rome et Naples : exposition, Nancy, Musée des beaux-arts, 4 mai-27 août 2007, Caen, Musée des beaux-arts, 21 septembre-31 décembre 2007 / catalogue par Philippe Malgouyres.
Editeur(s) Paris : Somogy ; Caen : Musée des beaux-arts de Caen ; Nancy : Musée des beaux-arts de Nancy, impr. 2007 (impr. en Italie).
Résumé Ce peintre lorrain occupa pourtant une place de premier plan sur la scène artistique européenne de la première moitié du XVIIe siècle. Le musée des beaux-arts de Nancy souhaite aujourd’hui lui rendre hommage en organisant la première rétrospective de son oeuvre. Charles Mellin, probablement né à Nancy vers 1597, reçoit une première formation dans une Lorraine marquée par la renommée de Jacques Bellange et où vient d’être dévoilée l’Annonciation du Caravage (musée des beaux-arts de Nancy). Il se fixe à Rome vers l’âge de 20 ans et va dès lors mener une carrière toute italienne entre Rome et Naples. Il devient l’une des personnalités importantes des foyers romains et napolitains aux côtés d’artistes prestigieux tels que Simon Vouet, Nicolas Poussin, Giovanni Lanfranco et Andrea Sacchi. Charles Mellin bénéficie de l’apprentissage de Simon Vouet lors de son séjour à Rome et connaît une rapide faveur. En 1630, il obtient la commande de la Chapelle de la Vierge à Saint- Louis-des-Français à Rome pour laquelle l’artiste lorrain sera préféré à Poussin. Par la suite, Mellin travaille à des tableaux d’autel et pour des chantiers décoratifs importants : fresques pour l’infirmerie et le cloître de la Trinité-des-Monts à Rome, puis pour l’abbaye de Montecassino à partir de 1634, semble malheureusement détruit pendant la seconde guerre mondiale (sans avoir jamais été photographié !). Lorsque l’artiste meurt à Rome le 21 septembre 1649, connu et gravé de son vivant, cité par les plus fameux historiographes du XVIIe siècle, il semble paré de tous les avantages qui permettent d’ordinaire à la mémoire d’un artiste de parvenir jusqu’à nous sans éclipse. Par une suite de malchances et de destructions, les oeuvres de Mellin, prématurément disparu sans descendant ni héritier proche, devaient au contraire connaître une longue période d’oubli. Commissariat général : Claire STOULLIG, conservateur en chef du patrimoine, directeur du musée des beaux-arts de Nancy. Patrick RAMADE, conservateur en chef du patrimoine, directeur du musée des beaux-arts de Caen Commissariat scientifique : Philippe MALGOUYRES, conservateur du patrimoine, département des objets d’art, musée du Louvre. Sophie HARENT, conservateur du patrimoine, conservateur-adjoint au musée des beaux-arts de Nancy.
Notes Bibliogr. p. 305-315. Index. - Autre forme de titre : Charles Mellin : vers 1598-1649.
Sujet(s) Vouet, Simon (1590-1649)
Poussin, Nicolas (Peintre et graveur à l'eau-forte ; 1594-1665)
Mellin, Charles (1597?-1649) ** Catalogues d'exposition
Peinture : 17e siècle : France
Indice(s) 759.4750
[Exposition. Nancy. Musée des beaux-arts. 2007][Exposition. Caen. Musée des beaux-arts. 2007]
Ajouter au panier Ajouter à une liste

Exemplaires

Exemplaires : Charles Mellin
Titre Réserver Bibliothèque Nouveauté Localisation Cote Support Situation Date retour Utilisation
Charles Mellin
Réserver
NeversJacques ThuillierTHJ 2LivreEn rayonExclu du prêt

Description

Note

Commentaires

Tags

Extraits musicaux

Table des matières

Biographie

Extrait

Vidéos

Autres enrichissements

Ceux qui ont emprunté