Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Ressources documentaires

expo romain rolland

Arrivant au terme de son étude sur les auteurs nivernais commencée en 2001, Guy Thuillier a souhaité s’attarder sur Romain Rolland. Les deux expositions organisées par la Médiathèque Jean Jaurès en 2005 et 2006, et surtout les deux catalogues, totalisant 348 pages, rédigés par M. Guy Thuillier, permettent cette redécouverte.

La seconde exposition s’est tenue du 11 mars au 15 avril 2006.

De 1919 à sa mort en 1944, cet homme semble tout autre, c’est presque un autre personnage qui émerge et s’impose.

En 1919, à 53 ans, il est miné par la tuberculose, souffre de troubles cardiaques et cependant déploie une énergie extraordinaire.

Quasiment boycotté en France, en 1922, il quitte Paris pour s’installer en Suisse à Villeneuve.

Son talent se développe alors dans bien des domaines : romancier avec l’Ame enchantée, homme de théâtre avec Liluli, le Jeu de l’amour et de la mort, mémorialiste, polémiste, analyste avec le Voyage intérieur, biographe avec Beethoven et Péguy, moraliste, mystique : la mystique hindoue l’attire.

A partir de 1930-1931, ce pacifiste s’engage aux côtés de l’URSS. Parallèlement, dès 1933, il condamne le fascisme hitlérien.

Cet homme fier et indépendant a joué un véritable rôle de directeur de conscience, la publication de son Journal le révélera pleinement, tout comme il montrera qu’il fut visionnaire ; ne déclara-t-il pas en 1941 : « Vingt-cinq années après ma mort, l’Europe sera unie ? »

Ce catalogue, sorte de guide de lecture, aidera peut-être à mieux décrypter cet homme et à le comprendre en profondeur, il mettra à coup sûr en valeur le message de foi que ce vieil homme a voulu apporter à ses frères humains. Il comprend une chronologie, des notices sur les œuvres avec quelques citations, une fortune critique et des orientations de recherche.

Vous pouvez également télécharger le catalogue au format pdf.